CONTACTEZ-NOUSSuivez-nous 

Vous êtes ici

SPECIAL SAINT-VALENTIN : AMOUR ET COSMETIQUE par Pr. Bernard Andrieu

La cosmétique n’est pas une crème pour soi, un soin de beauté pour l’amour de soi-même. Prendre soin de soi serait le moyen d’assurer le bonheur de l’être aimé(e) par une image du corps sous contrôle : belle apparence, bon produit, parfum, mise en cohérence de la ligne du visage et du maquillage.

Mais ce désir d’associer beauté extérieure et expression de son amour est d’abord une harmonie entre la forme, le produit et le moment : le bon moment et le bon produit est une carte du tendre à croquer, à aimer et à respirer. J’envoie des signes amoureux par la couleur, l’odeur, le lieu ou le temps de la cosmétique choisis comme message d’amour.

Aimer l’autre à travers l’amour cosmétique, c’est attribuer au produit les qualités de cet amour : fulgurance, éternité, beauté doivent se retrouver dans l’identité du produit. Car la forme du flacon est celle de son corps, le rouge est celui de ses lèvres, son odeur se confond avec le parfum.

Même absent(e) l’amour est toujours présent(e) dans sa cosmétique qui le retient et le transporte jusque dans les profondeurs de ma peau. J’ai toujours un extrait de parfum dans ma poche ou mon sac, comme un morceau d’elle ou de lui. Me suivre partout est un signe de fidélité spatiale et temporelle.

Car si l’amour peut varier, le produit lui voudrait le rendre éternel. Cette différence d’essence c’est ce que j’offre à La Saint Valentin : je dis à l’aimé(e) qu’il ressemble aux qualités cosmétiques du produits, mais je souhaite qu’il(elle)  en soit imprégné(e) pour ne plus faire qu’un, faire corps avec lui.

Ce qui nous transporte dans l’amour doit se retrouver dans la cosmétique choisie : l’intimité du produit avec le corps de l’aimé(e) l’enveloppe et cette aura est une trace qui reste dans nos bras, nos draps. La cosmétique précède l’arrivée de mon amour, elle le représente en son absence et signe sa présence.

Cette signature cosmétique atteste des empreintes, des gestes d’amour, et des moments partagés. Offrir de la cosmétique c’est faire entrer son amour dans un monde imaginaire qui tisse un lien entre les amants. L’être aimé(e) ressemble davantage encore à la cosmétique que je lui ai offerte si son esthétique et son mode de vie correspondent à l’image de la marque : l’amour du produit devient le produit de notre amour.

 

Pr. Bernard Andrieu
Philosophe

Staps Université Paris Descartes
Directeur de l’EA 3625 TEC «  Techniques et Enjeux du corps »
Coordonnateur du GDRI 836  CNRS BE-PASA- Body Ecology by Physical, Adapted & Sport Activity
Associé à l’UMR 7268 ADES CNRS AMU/EFS

Retour haut de page