ALUMINUM CHLOROHYDRATE

Date de mise à jour : 02/12/2023

Cet ingrédient a plusieurs fonctions, le plus souvent c’est :

  • Un AGENT ANTIPERSPIRANT OU ANTITRANSPIRANT, son rôle est de réduire la transpiration
  • Un AGENT ASTRINGENT, son rôle est de resserrer les pores de la peau
  • Un AGENT DÉODORANT, son rôle est de réduire ou de masquer les odeurs corporelles

synthétique

Pourquoi on en parle ?

Les sels d’aluminium sont suspectés de favoriser les cancers du sein et la maladie d’Alzheimer.

Les données scientifiques

L'évaluation la plus récente réalisée par des scientifiques européens indépendants a été publiée en mai 2022. Leur conclusion est basée sur toutes les données scientifiques disponibles et confirme que les produits cosmétiques contenant des sels d'aluminium sont sans danger pour les consommateurs, pour les raisons suivantes :
- seule une très faible proportion d'aluminium provenant de produits cosmétiques appliqués par voie cutanée peut pénétrer dans la peau, et la quantité totale d'aluminium provenant de produits cosmétiques qui passe dans le sang par différentes voies est sans danger ;
- il n'existe pas d'indication fiable d'une relation de cause à effet entre l'exposition à l'aluminium et le cancer du sein ;
- il n'y a pas d'indication fiable d'une relation de cause à effet entre l'exposition à l'aluminium et les maladies neurodégénératives.

Le Comité scientifique pour la sécurité des consommateurs (CSSC) a donc conclu que les antitranspirants contenant des sels d'aluminium sont sûrs, même sur une peau rasée ou épilée.

La sécurité de l'utilisation des sels d'aluminium dans les produits cosmétiques a été évaluée par de nombreux comités d'experts (européens, français, allemands, américains etc.) dès avant 2022 sur la base d'un ensemble complet d'études toxicologiques. Ces études n'ont pas révélé de potentiel cancérogène des sels d'aluminium, qu'ils soient ingérés ou appliqués sur la peau. Si l'aluminium peut induire des effets neurotoxiques à fortes doses chez l'animal, aucun lien de causalité n'a été établi entre les sels d'aluminium et la maladie d'Alzheimer. La présence d'aluminium dans les lésions caractéristiques de la maladie d'Alzheimer (appelées plaques) n'implique pas un lien de cause à effet.

Outre les produits cosmétiques, d'autres sources telles que l'alimentation, l'eau potable ou les produits pharmaceutiques (en particulier les antiacides) contribuent de manière substantielle à l'exposition totale de l'homme à l'aluminium. Cependant, même si l'évaluation est basée sur l'exposition totale provenant de toutes les sources connues, il n'existe pas de problème de sécurité pour les consommateurs.

L'essentiel à retenir

Les nombreuses études menées sur les sels d'aluminium n'ont jamais permis d'établir un lien de causalité entre les sels d'aluminium appliqués sur la peau et le cancer du sein ou la maladie d'Alzheimer.

Des études récentes (2019) et scientifiquement robustes utilisant l'administration par voie cutanée de sels d'aluminium présents dans les cosmétiques, y compris les anti-transpirants, ont confirmé leur très faible pénétration percutanée (environ 0,00052 % sur une peau saine), qui est également insignifiante si elle est appliquée sur une peau rasée ou épilée. Seule une proportion extrêmement faible de l'aluminium présent dans les anti-transpirants devient biodisponible, de sorte qu'aucun effet toxique n'est à craindre.

Enn 2023, le CSSC a conclu que l'exposition à l'aluminium résultant de l'application quotidienne de produits cosmétiques est sans danger et n'ajoute pas de manière significative à la charge systémique d'aluminium provenant d'autres sources.

Sources:
Scientific Committee on Consumer Safety: Opinion SCCS/1613/19 (2019) (https://ec.europa.eu/health/system/files/2021-11/sccs_o_235.pdf) + Addendum (https://ec.europa.eu/health/system/files/2021-04/sccs_o_248_0.pdf
Scientific Committee on Consumer Safety: Opinion SCCS/1644/22 (2023) https://health.ec.europa.eu/system/files/2023-03/sccs_o_266_0.pdf

L'app CLAIRE disponible sur vos smartphone

CLAIRE, enfin une réponse fiable aux questions des consommateurs sur les ingrédients

  • Disponible sur Google Play
  • Disponible sur l'app store