CONTACTEZ-NOUS Suivez-nous 

You are here

Espace presse

JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE – 19 ET 20 SEPTEMBRE 2020 LES ENTREPRISES COSMÉTIQUES SE MOBILISENT POUR PERMETTRE AUX LIEUX DE PATRIMOINE DE RECEVOIR LES VISITEURS EN TOUTE SÉCURITÉ

Retour


Chacun des milliers de sites qui accueilleront du public pendant les Journées européennes du patrimoine, les 19 et 20 septembre prochains, devra respecter des normes de sécurité sanitaire strictes. Ce qui n’est pas forcément simple pour tous les lieux, notamment les sites privés ou de taille modeste qui ouvrent rarement leurs portes au public. Pour les soutenir, la Fédération des Entreprises de la Beauté (FEBEA) a décidé de s’associer au ministère de la Culture en leur fournissant gratuitement plus de 5 000 litres de gel hydroalcoolique distribués partout en France.

LA FEBEA DÉNONCE LA MÉTHODOLOGIE APPROXIMATIVE DE L’ÉTUDE PUBLIÉE PAR 60 MILLIONS DE CONSOMMATEURS ET CONTESTE SES ACCUSATIONS

Retour


La Fédération des Entreprises de la Beauté (FEBEA), qui représente les entreprises cosmétiques, souhaite réagir à l’étude publiée par 60 millions de consommateurs qui dénonce la présence de composants dits « toxiques » dans certains produits cosmétiques.
Pour le président de la FEBEA Patrick O’Quin : « Le débat sur la composition des produits est toujours légitime, en cosmétique comme pour tous les autres produits de consommation. En revanche, inquiéter le consommateur avec des indicateurs fourre-tout, forcément anxiogènes, n’est pas la bonne méthode ».

À L’HEURE OÙ LA DEMANDE DE GEL HYDROALCOOLIQUE VA EXPLOSER AVEC LA LEVÉE DU CONFINEMENT, L’INDUSTRIE COSMÉTIQUE FRANÇAISE CONTRIBUE À UN TIERS DE LA PRODUCTION NATIONALE ET SE MOBILISE POUR ACCROÎTRE ENCORE SA PRODUCTION

Retour


Les entreprises du secteur cosmétique se sont mobilisées dès le début de la crise du Covid-19 : depuis qu’un arrêt ministériel du 13 mars 2020 les y autorise à titre dérogatoire, au moins une cinquantaine d’entre elles ont reconverti une partie de leur outil industriel pour produire des solutions hydroalcooliques, dans le respect des formules définies par le gouvernement.

LA FILIERE PARFUMERIE/COSMETIQUE SE FELICITE DES RECENTES MESURES DU GOUVERNEMENT EN FAVEUR DU FINANCEMENT ET DE LA RELANCE DE L’APPRENTISSAGE

Retour


Le Président de la République, M. Emmanuel Macron, le Premier Ministre, M. Édouard Philippe, et Mme Muriel Pénicaud, Ministre du Travail, ont réuni le 4 juin 2020 au Palais de l’Elysée les partenaires sociaux pour évoquer avec eux la protection de l’emploi, l’accompagnement des plus précaires et l’insertion professionnelle des jeunes. 

« CONCEVOIR POUR MIEUX RECYCLER EN FRANCE » PREMIER GUIDE POUR AIDER LES PROFESSIONNELS DES COSMÉTIQUES À CONCEVOIR DES EMBALLAGES PLUS RESPECTUEUX DE L’ENVIRONNEMENT

Retour


Les consommateurs souhaitent disposer de produits cosmétiques plus respectueux de l’environnement. Pour aider les entreprises de la filière à répondre à ces attentes, la FEBEA (Fédération des Entreprises de la Beauté) et Citeo lancent leur guide « Concevoir pour mieux recycler en France ». Plus particulièrement destiné aux TPE-PME du secteur, il passe en revue, à travers 7 produits emblématiques, les principaux enjeux de la cosmétique en matière de recyclage des emballages. Il identifie les bons réflexes et délivre des conseils pratiques en faveur de la recyclabilité, permettant ainsi à l’ensemble du secteur de poursuivre et d’amplifier les efforts entrepris.

CRISE DU COVID-19 : LA FEBEA ET DONS SOLIDAIRES SE MOBILISENT POUR DONNER DES PRODUITS D’HYGIENE AUX PERSONNES LES PLUS PRECAIRES

Retour


A l’heure où les produits d’hygiène s’avèrent plus nécessaires que jamais pour lutter contre la propagation de l’épidémie, la FEBEA (Fédération des Entreprises de la Beauté) a lancé en partenariat avec l’association Dons Solidaires un appel à ses adhérents. Ces derniers ont déjà donné près de 200 000 produits lavants que Dons Solidaires va redistribuer aux associations de lutte contre la précarité.

LE SECTEUR COSMETIQUE SE MOBILISE POUR GARANTIR LA DISPONIBILITE ET L’APPROVISIONNEMENT DES PRODUITS D’HYGIENE ET SE JOINT A L’EFFORT DE PRODUCTION DE GELS HYDRO-ALCOOLIQUES

Retour


La Fédération des Entreprises de la Beauté (FEBEA) annonce une mobilisation intense des entreprises du secteur cosmétique (parfumerie, produits de soin et de beauté, d'hygiène, et capillaires) pour garantir l’approvisionnement des produits d’hygiène, fondamentaux pour la mise en oeuvre des gestes barrières, comme le lavage des mains.

FORTE PROGRESSION POUR LES COSMÉTIQUES FRANÇAIS A L’EXPORT : LE SECTEUR S’IMPOSE COMME LE DEUXIÈME CONTRIBUTEUR DU COMMERCE EXTÉRIEUR

Retour


Les chiffres 2019 des Douanes ont été publiés ce matin et annoncés par le Secrétaire d’Etat au commerce extérieur. L’industrie cosmétique réalise en 2019 une belle performance à l’international : la filière a exporté près de 16 Mds € de produits, soit une progression de plus 9% par rapport à 2018. Cette progression, qui perdure depuis plus de 10 ans, fait de la cosmétique le deuxième secteur exportateur de France. L’Europe reste le premier marché pour les produits cosmétiques français, devant les Etats-Unis. On note un essor spectaculaire de la Chine : + 48% d’exportation en un an. Les soins de la peau, suivis des parfums et eaux de toilette, représentent les produits les plus appréciés dans le monde. La filière, dynamique et innovante, exporte plus de 50% de sa production, et cette seule activité export représente 130 000 emplois en France.

LE SECTEUR COSMÉTIQUE EN QUELQUES CHIFFRES

Retour


Découvrez les chiffres du secteur cosmétique

AVIS DU COMITÉ SCIENTIFIQUE POUR LA SÉCURITÉ DES CONSOMMATEURS : L’UTILISATION DE SELS D’ALUMINIUM DANS LES ANTITRANSPIRANTS EST SÛRE POUR LA SANTÉ

Retour


Le Comité Scientifique pour la Sécurité des Consommateurs (CSSC), comité d’experts indépendant auprès de la Commission européenne, vient de rendre son avis du 31 octobre sur la sécurité d’utilisation de l’aluminium dans les produits cosmétiques.

Dans cet avis, le CSSC considère comme sûre l’utilisation de l’aluminium dans les antitranspirants, les dentifrices et les rouges à lèvres dans les concentrations usuelles des formules commercialisées.

Pages

Retour haut de page