CONTACTEZ-NOUS Suivez-nous 

EDTA

Date de mise à jour : 28 août 2019


Acide éthylènediamine tetraacétique

Fonction 1 :

L' EDTA est un AGENT DE CHÉLATION, son rôle est de neutraliser les ions métalliques pouvant affecter la stabilité ou l'apparence de la formule.

Origine(s) 2 :

synthétique

Pourquoi on en parle ?

L’EDTA est suspecté d’être irritant pour les yeux et d’être polluant car il est peu biodégradabilité et transporte des métaux lourds.

Les données scientifiques

L’EDTA est extrêmement peu absorbé par la peau, et son élimination est rapide sans métabolisation (1). La marge de sécurité d’utilisation de l’EDTA en cosmétique est ainsi 300 000 fois supérieure à la marge de sécurité minimale (2).
L’EDTA et ses sels sont irritants à fortes doses, mais ils ne sont utilisés qu’à faibles concentrations (< 0.5 %) dans les produits cosmétiques. Ces concentrations évitent le phénomène d’irritation lié à l’EDTA. Par ailleurs, la tolérance cutanée et oculaire d’un produit cosmétique est évaluée avant sa mise en vente.
L’EDTA n’est pas considéré comme un polluant persistant, bioaccumulable ou toxique. Il est cependant faiblement biodégradable (3). La Commission européenne estime que le risque lié aux métaux lourds n’existe que dans des conditions particulières, en raison du piégeage des complexes EDTA / métaux lourds dans les sédiments.

L'essentiel à retenir

Conclusion :
En raison des faibles concentrations utilisées dans les produits cosmétiques, l’utilisation de l’EDTA et de ses sels est considérée sans risque pour la santé humaine, d’autant qu’ils sont rapidement éliminés dans les eaux.
En dehors de son usage cosmétique, les caractéristiques de l’EDTA et de ses sels justifient que ces substances soient surveillées sur un plan environnemental.


Sources :
(1) Cosmetic Ingredient Review (CIR) : 2002
https://online.personalcarecouncil.org/ctfa-static/online/lists/cir-pdfs/pr285.pdf
(2) Règlement cosmétique CE n°1223/2009 ; Annexe III
(3) L'Institut national de l'environnement industriel et des risques (INERIS) : 2011
https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&ved=2ahUKEwjx9a2ym7XnAhXYDmMBHeFeCaEQFjAAegQIBRAB&url=https%3A%2F%2Fsubstances.ineris.fr%2Ffr%2Fsubstance%2FgetDocument%2F3042&usg=AOvVaw1lrkIa7fGHbMVWTOnw0ceo

(1) Fonction(s) : un ingrédient cosmétique peut avoir plusieurs fonctions. La fonction d’un ingrédient est son rôle dans le produit cosmétique, par exemple : colorant, parfum, agent nettoyant, etc.

(2) Origine(s) : un ingrédient cosmétique peut avoir plusieurs origines. Les origines répertoriées par la base de données sont : animale, minérale, végétale, biotechnologique et synthétique.

Retour haut de page