CONTACTEZ-NOUS Suivez-nous 

METHYLCHLOROISOTHIAZOLINONE

Date de mise à jour : 01 juin 2021


Fonction 1 :

La METHYLCHLOROISOTHIAZOLINONE est un CONSERVATEUR, son rôle est d'empêcher le développement des microbes (bactéries, levures, moisissures) dans les produits cosmétiques.

Origine(s) 2 :

synthétique

Pourquoi on en parle ?

La méthylisothiazolinone (MIT) et la méthylchloroisothiazolinone (MCIT) ont un potentiel sensibilisant, c’est-à-dire qu’elles peuvent induire une allergie.

Les données scientifiques

La MIT et la MCIT ont été largement utilisées pour remplacer les parabènes, injustement décriés, comme conservateurs dans les produits cosmétiques. Devant la recrudescence de cas d’allergies cutanées et les données confirmant le potentiel sensibilisant de la MIT et de la MCIT, les instances représentatives de l’industrie cosmétique au niveau européen ont préconisé de limiter leur emploi depuis 2013 (1). Face à ce constat, l’industrie a décidé de son propre chef de limiter la MIT et a alerté les experts scientifiques sur le bienfondé de cette décision.
La MIT et la MCIT ont finalement été interdites dans les produits cosmétiques non rincés, et très fortement limitées dans les produits rincés (temps de contact beaucoup plus court) (2, 3 et 4). Le seuil d’utilisation dans les produits rincés est considéré comme assez bas pour éviter d’induire des allergies chez les personnes non sensibilisées (5).

L'essentiel à retenir

Les restrictions actuelles sur l’usage de la MIT et de la MCIT permettent une utilisation sûre dans les produits cosmétiques rincés en ce qui concerne la possible induction d’une allergie chez une personne non allergique. En revanche, les personnes déjà sensibilisées à la MIT ou à la MCIT doivent éviter d’utiliser des produits cosmétiques en contenant, par précaution.


Sources :

(1) https://cosmeticobs.com/fr/articles/lactualite-des-ingredients-59/cosmetics-europe-nutilisez-plus-la-mit-2094
(2) Règlement cosmétique (CE) n°1223/2009 ; Annexe V
(3) Comité Scientifique Européen pour la Sécurité des Consommateurs (CSSC) : SCCS/1521/13 : https://ec.europa.eu/health/scientific_committees/consumer_safety/docs/sccs_o_145.pdf
(4) Comité Scientifique Européen pour la Sécurité des Consommateurs (CSSC) : SCCS/1557/15 : https://ec.europa.eu/health/sites/health/files/scientific_committees/consumer_safety/docs/sccs_o_178.pdf
(5) Cosmetic Ingrediant Review : Amended Safety Assessment of Methylisothiazolinone as Used in Cosmetics, 2014 : https://online.personalcarecouncil.org/ctfa-static/online/lists/cir-pdfs/FR821.pdf

(1) Fonction(s) : un ingrédient cosmétique peut avoir plusieurs fonctions. La fonction d’un ingrédient est son rôle dans le produit cosmétique, par exemple : colorant, parfum, agent nettoyant, etc.

(2) Origine(s) : un ingrédient cosmétique peut avoir plusieurs origines. Les origines répertoriées par la base de données sont : animale, minérale, végétale, biotechnologique et synthétique.

Retour haut de page