CONTACTEZ-NOUS Suivez-nous 

PHENOXYETHANOL

Date de mise à jour : 01 juin 2021


Fonctions 1 :

Cet ingrédient a plusieurs fonctions, le plus souvent c’est :

  • un AGENT ANTIMICROBIEN, son rôle est d'empêcher ou de limiter le développement des micro-organismes sur la peau.
  • un CONSERVATEUR, son rôle est d'empêcher le développement des microbes (bactéries, levures, moisissures) dans les produits cosmétiques.

Origine(s) 2 :

synthétique

Pourquoi on en parle ?

Certaines personnes tolèrent mal le phénoxyéthanol et le disent irritant pour la peau. Il est également accusé de déclencher des réactions allergiques (type eczéma, urticaire).
Des études évoquent des effets toxiques sur le sang et le foie. Son usage dans les produits destinés aux bébés (enfants de moins de 3 ans) a été remis en cause par l'ANSM.
Il est aussi régulièrement soupçonné d'être un perturbateur endocrinien.

Les données scientifiques

Etudié depuis de nombreuses années, le phénoxyéthanol n'a jamais été classé comme sensibilisant ou irritant cutané, en particulier aux concentrations utilisées en cosmétique (1 et 2). Il n'a donc pas de raison d'irriter la peau ou de déclencher des réactions allergiques. Néanmoins, comme toute molécule active, il peut être mal toléré par certaines peaux.
Du fait de la mise en cause par l'ANSM (3), le CSSC a évalué récemment le phénoxyethanol qu'il reconnaît comme sûr quel que soit l’âge et la zone d’application. La toxicité sur le foie et le sang observée chez le lapin n'est pas transposable à l'Homme (1, 4).
On peut calculer la quantité de produit cosmétique à appliquer pour dépasser la dose à partir de laquelle il peut y avoir des effets sur l'organisme, sur le sang (dose sans effet ou NOAEL). Ce calcul tient également compte du type de produit (rincé ou non) et du taux de passage cutané. Pour dépasser la dose sans effet, pour une femme de 57 kg (poids moyen), il faudrait s'appliquer sur la peau 47 pots de crème pour le visage PAR JOUR, tous les jours.

Les nombreuses études menées sur le phénoxyéthanol ont exclu un mécanisme de perturbation endocrinienne, car aucun effet hormonal n'a été mis en évidence (1 ; 2 et 6).

L'essentiel à retenir

De par son efficacité et sa polyvalence, le phénoxyéthanol est présent dans de nombreux produits cosmétiques.
Limité à une concentration maximale de 1 % dans une formule (2 et 5), il est en réalité souvent employé à dose plus faible dans les produits sur le marché.
Le phénoxyéthanol est reconnu comme un ingrédient sûr d'utilisation dans les produits cosmétiques chez l'adulte et les enfants (https://www.febea.fr/fr/newsroom/espace-presse/phenoxyethanol-ce-que-lansm-oublie-dire).


Sources :

(1) Comité Scientifique Européen pour la Sécurité des Consommateurs : Opinion on phenoxyethanol, SCCS/1575/16, octobre 2016 : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01493557/document
(2) Cosmetic Ingredient Review : Rapport d’évaluation du phénoxyéthanol de 1990, réévalué en 2011 : https://online.personalcarecouncil.org/ctfa-static/online/lists/cir-pdfs/PR609.pdf
(3) Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) : Rapport d’évaluation du risque mai 2012, rapport actualisé en mai 2018
(4) Depuis 2009, les tests sur les animaux sont interdits en Europe. Les entreprises ne peuvent pas utiliser les données issues de l’expérimentation animale après 2013 pour établir les évaluations de la sécurité obligatoires pour la commercialisation d’un produit cosmétique au sein de l’Union européenne. Les données qui ont été collectées avant l'entrée en vigueur de cette interdiction ou qui ont été générées pour d'autres secteurs dans le cadre de REACh (biocides par exemple) peuvent être utilisées pour répondre aux exigences réglementaires
(5) Règlement cosmétique (CE) n°1223/2009 ; Annexe V
(6) Danish Environment Protection Agency : Survey and health and environmental assessment of preservatives in cosmetic products, N°138, 2015 : https://www2.mst.dk/Udgiv/publications/2015/05/978-87-93352-19-3.pdf

(1) Fonction(s) : un ingrédient cosmétique peut avoir plusieurs fonctions. La fonction d’un ingrédient est son rôle dans le produit cosmétique, par exemple : colorant, parfum, agent nettoyant, etc.

(2) Origine(s) : un ingrédient cosmétique peut avoir plusieurs origines. Les origines répertoriées par la base de données sont : animale, minérale, végétale, biotechnologique et synthétique.

Retour haut de page