CONTACTEZ-NOUS Suivez-nous 

TEA-STEARATE

Date de mise à jour : 08 février 2021


Acide stéarique, composé avec le 2,2',2''-nitrilotriéthanol (1: 1)

Fonctions 1 :

Cet ingrédient a plusieurs fonctions, le plus souvent c’est :

  • un AGENT NETTOYANT, son rôle est de nettoyer la peau ou les cheveux.
  • un TENSIOACTIF, son rôle est d'aider d'autres ingrédients, qui normalement ne se mélangent pas, à se dissoudre ou à se disperser les uns dans les autres afin de répartir de façon uniforme le produit lors de son utilisation..
  • un TENSIOACTIF - EMULSIFIANT, son rôle est de mélanger les phases aqueuses et huileuses d'une formule pour créer une émulsion.

Origine(s) 2 :

animale, synthétique, végétale

Pourquoi on en parle ?

Cet ingrédient peut réagir avec les nitrites pour former des composants potentiellement cancérigènes, les nitrosamines (réaction de nitrosation). Elles peuvent apparaître dans le produit cosmétique après sa fabrication.

Les données scientifiques

La lutte contre la formation de nitrosamines est une stratégie globale, établie par la réglementation cosmétique et les recommandations d’organismes professionnels (1 et 2). Cette stratégie englobe les matières premières (dont la pureté est vérifiée pour limiter les impuretés), le processus de fabrication, le stockage et le produit fini. Le choix d’ingrédients peu réactifs à la nitrosation est également primordial (2). Afin de s’assurer de l’efficacité de ces mesures, des dosages des nitrosamines sont effectués sur les matières premières et sur le produit final.
Pour limiter la formation de nitrosamines, il est également possible d’ajouter à la formule des ingrédients qui vont empêcher cette réaction. La formulation cosmétique est une science rigoureuse aux multiples contraintes, et la problématique de la gestion des nitrosamines en est le parfait exemple.

L'essentiel à retenir

La formation des nitrosamines est une problématique très bien encadrée dans la fabrication des produits cosmétiques, des matières premières au produit fini. Toutes les précautions sont prises pour éviter leur formation.


Sources :

(1) Avis du Comité Scientifique Européen pour la Sécurité des Consommateurs (CSSC) : SCCS/1458/11 Opinion on Nitrosamines and Secondary Amines in Cosmetic Products : https://ec.europa.eu/health/scientific_committees/consumer_safety/docs/sccs_o_090.pdf
(2) COSMETICS EUROPE : Technical guidance document on minimising and determining nitrosamines in cosmetics, 2009 : https://www.cosmeticseurope.eu/files/9114/6407/6715/Technical_Guidance_Document_on_Minimising_and_Determining_Nitrostamines_in_Cosmetics_-_2009.pdf

(1) Fonction(s) : un ingrédient cosmétique peut avoir plusieurs fonctions. La fonction d’un ingrédient est son rôle dans le produit cosmétique, par exemple : colorant, parfum, agent nettoyant, etc.

(2) Origine(s) : un ingrédient cosmétique peut avoir plusieurs origines. Les origines répertoriées par la base de données sont : animale, minérale, végétale, biotechnologique et synthétique.

Retour haut de page