Vous êtes ici

Actualités

12/05/2022

Dans le cadre de l’EDEC chimie, la branche et OPCO 2i avec le concours d’entreprises, ont réalisé un parcours 100% e-learning destiné à intégrer tout nouveau collaborateur quel que soit son poste dans l’entreprise.

#JaiChoisiLaChimie, c’est un parcours d’intégration de 3h composé de 4 modules

14/04/2022

Cosmétiques naturels et cosmétiques « bio » : quels sont les différences entre ces cosmétiques ?

Qu’est-ce qu’un produit bio en cosmétique ?

31/03/2022

La FEBEA a lancé un appel aux dons auprès de ses adhérents, afin de soutenir l’initiative menée par l’Agence du Don en Nature (ADN) pour les réfugiés ukrainiens. Cet appel a suscité une forte mobilisation, puisque les entreprises de la cosmétique ont promis de donner plus de 800 000 produits d’hygiène et de soins. L’ADN va maintenant collecter et distribuer ces produits aux associations partenaires de son réseau, afin d’organiser dignement l’accueil des réfugiés ukrainiens en France. La mobilisation des entreprises de la cosmétique s’inscrit en droite ligne avec la mission de la FEBEA, qui a placé la solidarité au coeur de sa Raison d’Être.

29/03/2022

La branche Chimie et OPCO 2i - dans le cadre de l’EDEC Chimie – ont noué un partenariat avec Pix pour proposer aux entreprises de la branche Chimie une solution gratuite et clé en main pour évaluer, développer et certifier leurs compétences numériques.  

16/03/2022

Dans le cadre de l'élection présidentielle 2022, la FEBEA a élaboré 22 propositions pour faire du secteur cosmétique français le leader mondial d’une cosmétique durable. Ces propositions s’articulent autour de 4 axes principaux : la reconquête industrielle et la compétitivité des entreprises cosmétiques, la transition écologique, la protection du consommateur, ainsi que l’emploi et développement de compétences.

16/03/2022

Après la crise covid-19, le conflit russo-ukrainien met à nouveau en lumière la forte dépendance des chaînes de valeurs françaises et européennes au reste du monde et pousse chaque secteur à s’interroger notamment sur son niveau d’autonomie ou de dépendance pour ses approvisionnements. A l’heure où les questions de souveraineté économique, industrielle et d’indépendance stratégique s’imposent comme des impératifs unanimement partagés, les entreprises cosmétiques peuvent être un atout majeur pour la France.

 

Pages

Retour haut de page