CONTACTEZ-NOUSSuivez-nous 

Vous êtes ici

EMBALLAGES : LE SECTEUR COSMÉTIQUE SE DOTE D’UN OUTIL EXCLUSIF POUR MESURER ET RÉDUIRE L‘IMPACT ENVIRONNEMENTAL DE SES PACKAGINGS

La Fédération des Entreprises de la Beauté (FEBEA) annonce le lancement effectué à l’initiative de SPICE (Sustainable Packaging Initiative for CosmEtics) d’un outil de mesure de l’impact environnemental des emballages : le SPICE Tool. SPICE est née d’une démarche internationale, initiée en 2018 par L’Oréal et Quantis, rejoints par une vingtaine d’entreprises cosmétiques et fournisseurs d’emballages, dont la FEBEA. L’ensemble des partenaires ont co-développé une méthodologie de mesure de l’empreinte environnementale des packaging cosmétiques. Aujourd’hui, cette méthodologie devient un outil ouvert à toutes les entreprises du secteur. Elles pourront ainsi mesurer et réduire l’empreinte environnementale de chaque emballage cosmétique, sur l’ensemble de son cycle de vie.

Face à l’urgence écologique et à une pression accrue sur les ressources, l’industrie cosmétique est convaincue de la nécessité impérieuse de réduire l’empreinte environnementale de ses produits. Elle n’a pas attendu la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire adoptée en février dernier, pour lancer sa transition écologique et bâtir des solutions concrètes pour progresser.

Les emballages représentent une part non négligeable de l’empreinte environnementale totale des produits cosmétiques. Réduire cet impact nécessite de pouvoir le mesurer correctement, tout au long du cycle de vie de l’emballage, de sa conception jusqu’à son recyclage ou sa fin de vie. C’est ce défi qui est à l’origine de l’initiative SPICE : une méthode d’évaluation et un outil d’éco-conception des emballages, élaborés par des entreprises cosmétiques pour des entreprises cosmétiques. Ce développement s’est appuyé sur les contributions des membres de l’initiative, dont notamment L’Oréal, qui avait déjà développé une méthode interne d’évaluation du packaging et de la formule. Cette démarche internationale a déjà été rejointe par une vingtaine d’entreprises cosmétiques et fournisseurs d’emballages cosmétiques, et par des partenaires associés.

La méthodologie SPICE, une démarche sectorielle inédite, collaborative et volontaire

L’éco-conception des emballages soulève de nombreuses questions : quels nouveaux matériaux privilégier ? Pour quelle recyclabilité ? Quelle utilisation des matériaux recyclés ? Comment créer des emballages rechargeables ? Comment penser la fin de vie des emballages cosmétiques ? Pour pouvoir s'identifier et valider des solutions adéquates et efficaces, il est nécessaire de pouvoir mesurer les impacts environnementaux de chaque option.

Grâce à la mobilisation des entreprises volontaires, le référentiel méthodologique développé par SPICE est désormais complété par un outil d’éco-conception mutualisé unique, permettant de mesurer l’empreinte environnementale des emballages cosmétiques. Ce référentiel permet de quantifier les impacts des emballages à travers 16 indicateurs environnementaux, notamment les émissions de carbone et ses conséquences sur le changement climatique, l’épuisement des ressources, la quantité d’eau utilisée, ou encore les effets sur la biodiversité. Il se fonde sur des bases scientifiques et est illustré par des études de cas empiriques. Il est aligné sur les grands standards internationaux, notamment la méthode PEF européenne, les standards de qualité ISO et les recommandations de la Fondation Ellen MacArthur.

Un outil innovant, permettant de comparer l’empreinte environnementale de différents scénarios

Les outils d’Analyse de Cycle de Vie multi critères qui existaient jusqu’ici permettaient de mesurer l’impact environnemental d’un emballage mais il fallait choisir, par exemple, entre favoriser les émissions de CO2 ou la consommation d’eau. SPICE permet, pour la première fois, de déterminer la solution la plus favorable en pondérant l’ensemble de ces critères environnementaux. Ainsi, même sans compétences scientifiques particulières, toute entreprise du secteur, quelle que soit sa taille, pourra choisir la meilleure option environnementale pour développer chacun de ses emballages.

Un outil collaboratif ouvert à tous

L’outil SPICE pourra être utilisé par les entreprises membres qui l’ont développé, ainsi que par tous les autres acteurs du secteur, qu’il s’agisse de grands groupes, mais aussi de TPE ou PME qui représentent plus de 80% des entreprises cosmétiques françaises. En effet, le développement d’outils d’évaluation et d’éco-conception des emballages représente aujourd’hui un coût prohibitif pour la plupart des entreprises : grâce à SPICE, elles pourront engager facilement leur transition vers des emballages plus durables. Peut-être même, cette initiative inspirera-t-elle d’autres secteurs qui pourront initier des démarches similaires, adaptées à leurs produits ?

Comme l’explique le président de la FEBEA, Patrick O’Quin : « SPICE permet au secteur cosmétique de franchir une nouvelle étape décisive dans son engagement écologique en permettant à toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, de définir et de mettre en oeuvre des actions concrètes, ambitieuses et efficaces pour des emballages plus durables et plus vertueux. C’est pourquoi la FEBEA a souhaité s’associer à cette initiative et y contribuer pour en faire bénéficier tous ses membres. Ce type de démarche, mutualisée et volontaire, est de notre point de vue la plus adaptée pour accélérer la transition écologique de notre secteur, et, nous l’espérons, d’autres secteurs de notre économie ».

Retour haut de page