CONTACTEZ-NOUSSuivez-nous 

Vous êtes ici

Produits de Protection Solaire : une protection indispensable et assurée !

Paris, le 06 juillet 2016 - Les produits de protection solaire contribuent à nous protéger des effets néfastes du soleil. La sécurité des consommateurs et l’efficacité de leurs produits sont la priorité des entreprises fabricantes de produits solaires, tout particulièrement lorsque ces produits sont destinés à protéger les enfants.

 

Une réglementation exigeante

La Recommandation de la Commission européenne de septembre 2006 impose que les produits solaires garantissent un niveau minimum de protection : ils doivent être efficaces aussi bien contre les UVA que contre les UVB. La protection minimale contre les UVA doit être au moins 1/3 du facteur de protection solaire (FPS) ; concrètement, quand l'indice FPS (anti-UVB) augmente, la protection anti-UVA augmente en proportion.

Le facteur de Protection solaire (indice FPS - anti-UVB) et la protection contre les rayons UVA doivent tous deux être calculés selon des méthodes standardisées. Les fabricants de produits solaires doivent de préférence utiliser des méthodes reconnues au niveau international et normalisées.

  • La protection contre les rayons UVA est mesurée selon une méthode in vitro.
  • Le facteur de protection solaire (anti-UVB) est mesuré in vivo, la seule méthode de référence pour mesurer les UVB.

Si les tests in vitro sont normalisés pour les UVA, ils ne sont cependant pas adaptables à la galénique de tous les produits, notamment des plus récents.

La sécurité des consommateurs et l’efficacité des produits étant la priorité des fabricants, lorsque les tests in vitro ne sont pas bien adaptés au produit, les tests in vivo sont utilisés pour mesurer la protection contre les UVA.

 

Tests comparatifs : une erreur de méthode

Nous avons constaté deux erreurs dans la méthode utilisée par l’UFC Que Choisir concernant la réalisation des tests :

  • Une erreur dans la mesure de l’UVA:
  • L’UFC Que Choisir a utilisé uniquement des tests in vitro pour la mesure de l'efficacité contre les UVA. Or, comme expliqué précédemment, ceux-ci ne sont pas adaptés à tous les produits. En cas de doute, avant de conclure que la protection contre les UVA est insuffisante, il aurait fallu procéder à une nouvelle mesure avec la méthode in vivo, comme la Recommandation y invite et comme le font les industriels.

 

  • Une erreur dans le calcul du ratio UVA/UVB:

 

  • Pour calculer le ratio UVA/UVB, conformément à la réglementation européenne, les fabricants utilisent la formule protection UVB affichée/protection UVA mesurée.

 

Si les produits solaires en Europe doivent fournir un niveau de protection aux UVB trois fois plus important que pour les UVA, la règlementation européenne considère qu'un facteur de protection solaire 50+ correspond à une protection contre les UVB de 60, et donc une protection contre les UVA de 20.

 

 

La sécurité est une priorité pour les professionnels !

 

Face à une recrudescence des cancers de la peau, la protection solaire est plus que jamais indispensable ! Le soleil est nécessaire à la vie, mais il peut être aussi dangereux. Et même si les effets du rayonnement solaire sur la peau sont connus, on ne se protège jamais assez.

Les produits de protection solaire font depuis des années la preuve de leur efficacité dans la protection des consommateurs face aux effets indésirables du soleil sur la peau.

Conformément aux avis des dermatologues (Société Française de Dermatologie), l’usage des produits de protection solaire est donc fortement recommandé.

 

Enfin, la FEBEA tient à rappeler aux consommateurs qu’il faut pour se protéger :

  • Ne pas rester trop longtemps au soleil, même si vous utilisez un produit de protection solaire ;
  • Ne pas exposer les bébés et les jeunes enfants directement au soleil ;
  • Prendre en conscience que la surexposition au soleil est une menace sérieuse pour la santé.

 

 

Contact presse :

Scandra Haïf – Chargée de Communication

shaif@febea.fr

 

 

*          *

*

 

 

A propos de la FEBEA

La Fédération des Entreprises de la Beauté est le syndicat professionnel représentant les fabricants de produits cosmétiques opérant en France. Le secteur des cosmétiques regroupe la parfumerie, les produits de beauté, les produits d’hygiène et de toilette ainsi que les produits capillaires.

La FEBEA réunit plus de 300 entreprises, dont 85% sont des PME ou des TPE. Les entreprises fabriquant des cosmétiques emploient directement 42 000 personnes en France. C'est le 2e secteur en matière de dépôt de brevets et de commerce extérieur et le 3ème secteur exportateur.

 

Retour haut de page