CONTACTEZ-NOUSSuivez-nous 

Vous êtes ici

TESTS DE COSMÉTIQUES SUR LES ANIMAUX : MALGRÉ LEUR INTERDICTION DEPUIS 2004, 3 FRANÇAIS SUR 4 CONTINUENT DE PENSER QU’ILS SONT TOUJOURS PRATIQUÉS EN FRANCE

Un sondage OpinionWay* pour la FEBEA révèle que 73% des Français pensent que l’on teste toujours certains produits cosmétiques sur les animaux en France. 11% pensent même que ce sont tous les produits cosmétiques qui le sont. Ces taux sont plus marqués encore chez les jeunes dont 82% des 25-34 ans se disent convaincus que ces tests sont toujours en vigueur.
La FEBEA a réalisé un sondage qui démontre une compréhension partielle voire erronée du sujet des tests sur les animaux chez les consommateurs. Pour 73%* des Français, les produits cosmétiques vendus en France sont testés sur les animaux. 11% des personnes interrogées estiment même que tous les produits cosmétiques sont systématiquement testés sur des animaux avant d’être mis sur le marché.
C’est parmi les 25-34 ans que cette opinion est la plus répandue, puisque 82% d’entre eux pensent que les produits cosmétiques sont testés sur des animaux. Or la FEBEA rappelle que depuis 2004, les tests sur les animaux sont strictement interdits dans l’Union européenne pour tous les produits cosmétiques et depuis 2013, également pour les ingrédients
cosmétiques.
Pour la FEBEA, cette étude confirme qu’il existe une grande confusion sur le sujet des tests sur animaux. La FEBEA l’explique notamment par la subsistance de ces tests dans certains pays du monde (hors Europe) et l’utilisation d’allégations non autorisées comme « non testé sur les animaux ». Pour mettre fin aux idées reçues la FEBEA souhaite clarifier ce sujet et faire preuve de pédagogie à travers une communication sur les réseaux sociaux et notamment sur son compte Instagram @LeLabdeClaire.

 

Découvrez les 4 questions à Françoise Audebert, conseillère scientifique et réglementaire à la FEBEA, sur le sujet.

Retour haut de page