CONTACTEZ-NOUSSuivez-nous 

Vous êtes ici

Comment éclaircir sa peau sans danger !

Avoir un teint plus clair, plus uniforme et plus lumineux, supprimer des taches que les médecins n’arrivent pas à faire partir… Les raisons qui poussent les femmes et les hommes à vouloir se blanchir la peau sont multiples. Mais faites attention : l’utilisation de produits cosmétiques éclaircissants frauduleux peut être très dangereuse pour la santé de votre peau.

 

Quels produits éclaircissants utiliser ?

Il faut tout d’abord bien distinguer d’une part les produits cosmétiques vendus légalement sur le territoire français, satisfaisant aux obligations de contrôles sanitaires et ne présentant aucun danger d’utilisation, et d’autre part les produits cosmétiques illicites que l’on peut trouver dans certaines boutiques spécialisées, acheter sur internet ou faire venir de pays dont la réglementation est insuffisante.

Les produits cosmétiques éclaircissants que l’on peut utiliser contiennent des substances autorisées par la réglementation, telles que des dérivés de la vitamine A, des hydroxy-acides ou acides de fruits, de l’acide kojique, de la vitamine C, des filtres UV, etc. 

Tout produit cosmétique est soumis à une réglementation très stricte, le Règlement cosmétique, et fait l’objet de nombreux contrôles avant et après sa mise sur le marché. Cet encadrement strict, sous le contrôle des Autorités sanitaires, garantit au consommateur une sécurité totale d’utilisation. Les produits cosmétiques éclaircissants authentiques ne présentent donc aucun danger.

Vous souhaitez en savoir plus sur les contrôles que subissent les produits cosmétiques ?  Consultez notre dossier :"Garantir la sécurité du produit"

 

Médicaments pour la peau : qui est concerné ?

Les crèmes à la cortisone soignent certaines maladies de peau graves et invalidantes telles que l’eczéma ou le psoriasis mais  il s'agit de médicaments et non de produits cosmétiques.

Or, tous les médicaments sont prescrits pour certaines maladies, à des doses précises, pendant des durées très limitées et en fonction de chaque cas. L’utilisation de ces médicaments en tant que produit cosmétique est un détournement de l’utilisation prescrite par le médecin et peut être dangereux pour la santé.

 

Comment identifier les produits non conformes ?

Le consommateur peut être trompé par la très grande ressemblance de certaines copies, de fausses informations sur l’emballage (la vraie composition n’apparait généralement pas sur les produits illicites) et les explications des vendeurs.  Ce n’est pas parce que l’étiquette d'un produit indique "sans hydroquinone" que le produit n'en contient pas. Les risques d’utilisation de produits cosmétiques ne respectant pas le Règlement cosmétique et n’ayant subi aucun test dermatologique sont réels. Leur fabrication peut être réalisée par une main-d’œuvre non qualifiée, sans aucun respect des règles les plus élémentaires d'hygiène et à l’aide d’ingrédients de médiocre qualité (voire interdits par la réglementation). L’utilisation de ces produits présente donc de sérieux risques pour la santé et la sécurité du consommateur : brûlures, poussées d’acné, diabète, ou encore hypertension.

Sont à bannir tous les produits interdits vendus à la sauvette ou achetés dans un pays dont la réglementation est insuffisante, les produits dépourvus de leur emballage d'origine,  les crèmes à base de cortisone prescrites à l’origine pour soigner l'eczéma et le psoriasis, et les mélanges "faits maison" qui causent souvent les dégâts les plus importants et les plus indélébiles.

Si vous avez un doute sur votre produit, contactez un médecin et consultez www.ameli.fr pour trouver les coordonnées d'un professionnel de santé proche de chez vous.

 

 

Retour haut de page