CONTACTEZ-NOUSSuivez-nous 

Vous êtes ici

La protection solaire

Le soleil est nécessaire à la vie, mais il peut être aussi dangereux. Et même si les effets du rayonnement solaire sur la peau sont connus, on ne se protège toujours pas assez :  la moitié des Français seulement déclare utiliser des produits de protection solaire (étude IFOP / FEBEA de novembre 2007). 

 

Le rayonnement solaire et ses effets

Le rayonnement solaire qui atteint la surface de la Terre est composé d’environ 50% de rayons visibles, 40% de rayons infrarouges (IR) et 10% de rayons ultraviolets (UV). Les rayons ultraviolets sont à l'origine des dégâts causés par le soleil sur la peau. Parmi eux, les UVA (95% des rayons ultraviolets) provoquent le vieillissement de la peau et les rides, et les UVB (5% des rayons ultraviolets) sont responsables des coups de soleil et du cancer de la peau. La peau vieillit lorsque ses cellules ne se régénèrent plus. Dès l'âge de trente ans, les tissus perdent leur élasticité et leur pouvoir de réguler la diffusion gazeuse (oxygène et gaz carbonique). Une bonne hydratation et des expositions limitées au soleil ralentissent le vieillissement de la peau.

 

Les effets bénéfiques d’une exposition modérée

Les UV aident à la synthèse de la vitamine D : une carence en vitamine D peut provoquer le rachitisme, une maladie de la croissance osseuse caractérisée par une insuffisance de calcification des os et des cartilages, qui se manifeste chez certains enfants et personnes âgées.

Le soleil peut également améliorer l'aspect de la peau lors de certaines maladies (psoriasis, eczémas ).

Le soleil a une action antidépressive car il favorise la production de mélatonine, une substance naturelle produite par la glande pinéale qui améliore l'efficacité de notre système immunitaire en augmentant nos défenses naturelles, en nous préservant des maladies en général (grippes, rhumes…) et en particulier de celles typiques du vieillissement (cancer, pathologies cardiovasculaires et auto-immunes).

 

Les effets négatifs d’une exposition excessive

Les effets du soleil peuvent être particulièrement nocifs pour les yeux (cataracte, atteintes de la rétine) ou la peau. Ils peuvent être "aigus" (c'est-à-dire momentanés) dans le cas d’un simple coup de soleil (essentiellement provoqué par les UVB) ou d’une photo-dermatose (essentiellement provoquée par les UVA). Ces affections cutanées dues à une sensibilité accrue de la peau à la lumière se produisent essentiellement au visage (front, pommettes, nez et nuque). Mais les effets négatifs peuvent aussi être "chroniques" (effet à long terme) : les dommages cutanés chroniques produisent un vieillissement prématuré de la peau dû au soleil, dont les rides sont un des signes. Ils peuvent être à l’origine de kératoses solaires et même de tumeurs cutanées (cancer). Enfin, l’exposition au soleil a également un effet négatif sur le système immunitaire de la peau (déclenchement d’herpes labial par exemple).

 

Comment agit une crème solaire ?

Les produits de protection solaire doivent protéger à la fois contre les rayons UVB et les rayons UVA et associer pour cela plusieurs filtres différents.

On trouve principalement 2 types de filtres : les filtres organiques qui protègent la peau dans une certaine gamme de longueurs d’onde et les filtres minéraux, d’origine naturelle qui fonctionnent comme un miroir et « filtrent » les rayons UV sur la peau en les reflétant.

Ces filtres sont actifs immédiatement après l’application et leur action ne faiblit pas, sauf en cas de bains prolongés, frottement ou transpiration importante.

Enfin, les produits de protection solaire bénéficient aujourd'hui de nouvelles technologies qui leur permettent de réfléchir très efficacement les rayonnements solaires grâce aux nanoparticules, dont les plus connues et les plus utilisées proviennent du dioxyde de titane (TiO2). Ce filtre minéral est reconnu pour sa capacité  à absorber les rayons ultra-violets (UV) et à protéger contre les effets d’une exposition prolongée au soleil.

Retour haut de page