Vous êtes ici

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMERCE EXTÉRIEUR : DEPUIS LE DÉBUT DE L’ANNÉE 2022 LA COSMÉTIQUE FRANÇAISE ENREGISTRE UNE AUGMENTATION DES EXPORTATIONS DE + 19%

Alors qu’Olivier Becht, ministre délégué au Commerce extérieur, vient d’annoncer une dégradation du solde commercial de la France au premier semestre 2022, le marché cosmétique enregistre pour sa part une augmentation de ses exportations. 
Sur la période des 5 premiers mois de l’année, les exportations de produits cosmétiques enregistrent ainsi une augmentation de + 19% par rapport à la même période en 2021. L’année 2022 devrait donc confirmer la forte dynamique exportatrice observée l’année dernière. Le secteur table sur un chiffre d’affaires de près de 20 milliards d’euros à l’export en 2022.

DES TAUX DE CROISSANCE RECORD AUX ÉTATS-UNIS ET EN EUROPE

L’ensemble du marché cosmétique à l’export enregistre une forte augmentation aux États-Unis et en Europe.

Les Etats-Unis, avec une hausse est de près de + 32% et 2 milliards d’euros d’exports, repassent de justesse devant la Chine comme première destination d’export. Du côté de l’Europe, les exportations vers l’Allemagne sont en forte croissance sur la période, avec une augmentation de 32%.
Ces excellents résultats sont plus nuancés du côté de la Chine dont la dynamique est freinée par les restrictions sanitaires mises en place au cours du deuxième trimestre 2022. Le pays enregistre tout de même une augmentation de +9% sur la période janvier-mai 2022 par rapport à la même période en 2021.
Au total, l’augmentation des ventes de cosmétiques à l’export est de 19% au cours des 5 premiers mois de l’année.
« Cette forte augmentation nous confirme que la réputation de la cosmétique française continue de faire rêver à l’international ! Elle nous laisse espérer approcher les 20 milliards € à l’export en 2022. Notons aussi que ces bons résultats s’expliquent également par la hausse du dollar face à l’euro, les 2 monnaies étant aujourd’hui à parité. » explique Emmanuel Guichard, Délégué général de la FEBEA. « Dans un contexte de croissance du PIB tiré par l’export, comme le souligne l’INSEE, on voit toute l’importance du secteur cosmétique, qui exporte 60% de sa production ».

LE MAQUILLAGE ET LES PARFUMS AU TOP DES VENTES À L’EXPORT

Le maquillage et la parfumerie sont les 2 catégories les plus dynamiques à l’export sur ce premier semestre 2022.

Les rouge à lèvres sont toujours en première position des produits exportés vers la Chine. Pour rappel, en 2021, la France exportait plus d’1 rouge à lèvres sur 3 vers la Chine. Arrivent ensuite les parfums.
Aux États-Unis et en Allemagne ce sont les parfums qui sont en tête des ventes, suivis par le maquillage pour les yeux (aux US) et le rouge à lèvres (en Allemagne).
« L’export des produits cosmétiques français connait une très belle reprise à l’image du tourisme en France cet été, se réjouit Emmanuel Guichard, Délégué général de la FEBEA. Avec une chaîne de valeur solidement implantée dans le tissu industriel français, la cosmétique arrive à continuer à produire et à exporter en dépit des difficultés d’approvisionnement. La France est le premier pays producteur de cosmétique, la diversité et la qualité de ses produits participent au rayonnement de la France dans le monde. De plus, le fait d’apposer la marque « France » sur un produit cosmétique permet d’augmenter son attractivité et sa valeur, de 30% en moyenne. »

 

Retour haut de page