CONTACTEZ-NOUSSuivez-nous 

Vous êtes ici

La FEBEA partage la position de la ministre de l’Environnement sur l’interdiction de la MIT dans les produits cosmétiques non rincés

Paris, le 19 février 2016. La ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, a demandé jeudi à l'Union européenne d'interdire dans les cosmétiques sans rinçage la méthylisothiazolinone (MIT) et à l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) d’accélérer ses travaux sur la substance.

Le processus d’interdiction de la MIT dans les produits cosmétiques est déjà en cours au niveau de la Commission européenne et devrait intervenir fin septembre au plus tard. 

Cette position est partagée par la FEBEA et ses membres qui, depuis décembre 2013, se sont engagés à ne plus utiliser la MIT dans les produits cosmétiques non rincés, y compris les lingettes.

La MIT est un conservateur. Elle était utilisée depuis longtemps et particulièrement depuis ces dernières années car elle avait remplacé les parabènes dans certains produits cosmétiques. Mais davantage d'utilisation signifie plus d'exposition et des cas de sensibilisations voire d'allergies avaient été rapportés par les dermatologues.

C’est pourquoi, afin d'éviter tout désagrément aux utilisateurs de nos produits, les entreprises fabricantes de cosmétiques, adhérentes de la FEBEA, s’étaient engagées dès 2013 à retirer la MIT des produits non rincés.
 

TELECHARGER

Retour haut de page