Vous êtes ici

Espace presse

10/12/2019

En France comme en Italie, Allemagne, Suède ou Pologne, les consommatrices valorisent la possibilité d’acheter leurs cosmétiques dans des circuits de distribution dédiés. Qu’ils soient physiques ou digitaux, ces circuits sélectifs fonctionnent en complémentarité. Ils permettent de refléter les valeurs et la spécificité des marques, et de proposer au consommateur toujours plus d’innovation et de services, dans un environnement attractif, cohérent et sécurisant. Telles sont les principales conclusions d’une étude menée par Kantar pour RBB Economics et Cosmetics Europe, et présentée ce jour en France par la FEBEA (Fédération des entreprises de la beauté).

06/12/2019

Les associations professionnelles France Chimie, FEBEA ainsi que la fondation de la Maison de la Chimie, en partenariat avec le ministère de la transition écologique et solidaire, annoncent la création de PEPPER, une plateforme publique-privée destinée à développer la recherche sur l’identification des perturbateurs endocriniens.
15/10/2019

En amont du salon du « Made in France » (8 au 11 novembre), la Fédération des Entreprises de la Beauté (FEBEA) dresse, avec le cabinet d’étude Astérès, l’état des lieux d’un secteur majeur du « Made in France », celui de la cosmétique.

14/10/2019

3 millions de Français se privent de produits d’hygiène. Derrière ce renoncement, les conséquences sociales s’enchaînent en cascade. Face à ce constat, les entreprises cosmétiques se mobilisent pour que les associations qui oeuvrent auprès des plus fragiles puissent disposer du maximum de produits. 

05/09/2019

La FEBEA accueille avec intérêt l’étude Esteban publiée par Santé Publique France qui permet de continuer à faire progresser la connaissance scientifique sur les perturbateurs endocriniens.

02/07/2019

Le 1er juillet 2019, la réglementation européenne évolue et certaines allégations dites « sans » - sans parabènes, sans phénoxyéthanol, sans phtalates…-, qui se sont multipliées sur les emballages et les publicités pour les produits cosmétiques, vont disparaître dès lors qu’elles n’apportent pas un bénéfice réel pour le consommateur.

Dans ce contexte, la FEBEA lance une campagne d’information nationale et met à disposition sur son site internet une base de données répertoriant plus de 25 000 ingrédients.

Pages

Retour haut de page