Vous êtes ici

Espace presse

31/03/2022

La FEBEA a lancé un appel aux dons auprès de ses adhérents, afin de soutenir l’initiative menée par l’Agence du Don en Nature (ADN) pour les réfugiés ukrainiens.

16/03/2022

Après la crise covid-19, le conflit russo-ukrainien met à nouveau en lumière la forte dépendance des chaînes de valeurs françaises et européennes au reste du monde et pousse chaque secteur à s’interroger notamment sur son niveau d’autonomie ou de dépendance pour ses approvisionnements. A l’heure où les questions de souveraineté économique, industrielle et d’indépendance stratégique s’imposent comme des impératifs unanimement partagés, les entreprises cosmétiques peuvent être un atout majeur pour la France.

 

03/03/2022

Développer une vision stratégique commune à tous les acteurs de la filière, coopérer avec les pouvoirs publics, relever les défis soulevés par les transitions écologique, numérique et technologique, tenir compte des mutations géopolitiques et des nouvelles concurrences, c’était

08/02/2022

Alors que le déficit du commerce extérieur de la France continue de se creuser, le secteur cosmétique français a connu, à l’international, une nouvelle année record en 2021. Non seulement le recul de 2020 a été largement rattrapé, mais le niveau de 2019 a été dépassé de 2,5%, principalement grâce au maquillage, aux soins du visage et à la parfumerie. La Chine confirme sa place de premier pays destinataire des exportations de cosmétiques français.

24/01/2022

Depuis le 1 er janvier 2022, la loi AGEC interdit la destruction des invendus non alimentaires.

Le secteur de la cosmétique s’est déjà engagé de longue date dans la limitation de ses invendus d’une part, et dans le don aux associations d’autre part. Mais cette démarche n’est pas toujours simple à mettre en place pour les TPE et PME du secteur. Pour les accompagner dans cette transition, la FEBEA se met à la disposition de ses adhérents en leur proposant tout au long de l’année des formations et des échanges avec les acteurs du don.

06/12/2021

Alors que la Présidence française du Conseil de l’Union européenne débute en janvier, le secteur cosmétique portera une attention particulière à plusieurs textes en discussion ou en préparation pendant ce mandat.
Avec plus de 5 milliards d’euros d’exportations en 2020, l’UE est la première destination (40%) des exportations françaises de cosmétiques. Un marché clé pour ce secteur, qui est le deuxième contributeur à la balance commerciale française derrière l’aéronautique.

Pages

Retour haut de page